Sélectionner une page

Les conseils de Directe Location pour décrocher votre logement

Trouver un logement n’est vraiment pas une mince affaire, surtout dans les grandes villes et à la rentrée. Cependant, si vous suivez les quelques conseils de Directe Location, agences de location en directe de propriétaire à locataire, à Bordeaux, Talence et Bastide, vous pouvez optimiser vos chances de décrocher un logement. Explications.

Les inconvénients du flip immobilier

Les inconvénients du flip immobilier

Malgré les avantages du flip immobilier, il existe également beaucoup de risques surtout pour les débutants. Directe Location, une agence de location située à Bordeaux, nous présente dans cet article les risques éventuels à prendre en considération si vous souhaitez...

lire plus

Premier conseil : soigner la prise de contact

Quand vous voyez une annonce qui vous plaît et qui correspond à vos critères, il faut contacter le propriétaire le plus rapidement possible. Si vous pouvez le faire immédiatement, c’est encore mieux. Cependant, cela ne veut pas dire qu’il faut le faire n’importe comment.

Si le propriétaire a laissé son numéro de téléphone dans l’annonce, il faut l’appeler ! C’est direct, ça facilite la discussion et la prise de rendez-vous. Conseil de Directe Location : appelez d’un endroit calme et à des heures décentes, entre 9 et 20 heures.

Si le propriétaire ne répond pas, il faut impérativement laisser un message vocal afin de lui montrer votre intérêt pour son bien et ainsi, vous démarquer par rapport aux personnes qui seraient également intéressées.

Quelle que soit la façon dont vous contactez le propriétaire, que ce soit par mail, par texto ou par téléphone, mettez-y les formes et travaillez le contenu. En effet, les propriétaires reçoivent des messages écrits à la va-vite. Autant vous dire qu’ils sont directement mis de côté.

Votre message doit donc contenir toutes les informations essentielles pour retenir l’attention du propriétaire. Il n’y a deux choses qui intéressent les bailleurs :

  • Votre identité ;
  • Votre situation.

Pour vous présenter, il faut indiquer votre nom, prénom, adresse mail et numéro de téléphone. Vous pouvez aussi décrire rapidement votre situation.

Sachez qu’au-delà du dossier, le “feeling” a donc une grande importance. Souvent, les propriétaires nous disent : « j’ai choisi ce locataire même s’il est un peu juste au niveau des revenus, parce que nous avons pu discuter, j’ai confiance en lui ». Il faut donc savoir se vendre !

Deuxième conseil : parlez de votre solvabilité

On ne va pas se mentir : la solvabilité, c’est le critère principal du bailleur lorsqu’il choisit son locataire. Du coup, il faut pouvoir expliquer au propriétaire comment vous allez payer le loyer tous les mois : vous êtes salarié en CDI, en CDD, sans emploi, vous avez une caution solidaire, vous avez des aides de la CAF, vous avez une bourse, etc… Dans tous les cas, il faut justifier vos ressources.

En résumé, que ce soit par écrit ou par téléphone, il faut soigner sa prise de contact avec le propriétaire. Si vous ne dévoilez pas un peu votre situation, et surtout si vous n’abordez pas la question de votre solvabilité le propriétaire ne prendra même pas en compte votre candidature.

Un texte récent prévoit une liste exhaustive des pièces justificatives que le bailleur peut exiger. Ces pièces doivent être fournies lors de la visite du logement, si le logement vous plaît. Présentez-vous avec les originaux et un jeu de photocopies que vous laisserez au propriétaire.
En général, voici ce qu’il faut fournir :

  • une pièce justificative d’identité en cours de validité, comportant la photographie et la signature du titulaire ;
  • une seule pièce justificative de domicile ;
  • un ou plusieurs documents attestant des activités professionnelles ;
  • un ou plusieurs documents attestant des ressources.

Évidemment, il faut adapter cette liste à votre situation personnelle. Si vous êtes retraité, étudiant ou profession libérale, il y a d’autres documents qui attestent de vos revenus : un bilan comptable, une attestation de bourse, une convention de stage, etc… Ceux qui ont des ressources modestes peuvent bénéficier d’une aide au logement. De ce fait, faire une simulation sur le site de la CAF peut être une bonne idée. Vous pourrez ainsi glisser ce document dans votre dossier de locataire.

Petit conseil de Directe Location : vous pouvez résumer, sur une première page, les éléments de votre candidature. Cela montre votre sérieux, simplifie le travail du bailleur et il saura s’en souvenir au moment de faire son choix. Il est également à noter que le feeling est très important dès lors qu’il s’agit de location de particulier à particulier.

Troisième conseil : pensez à votre caution ou garant

La caution ou le garant est une partie importante dans la location d’un appartement. D’ailleurs, le propriétaire peut demander au locataire d’avoir une caution ou  un garant, quelles que soient l’âge et les ressources du locataire.

La caution, on parle aussi parfois de garant, est une personne qui s’engage à payer à la place du locataire si le locataire ne paie pas son loyer. Le plus souvent, ce sont les parents du locataire qui s’engagent. Ce peut également être des amis ou un collègue, mais dans ce cas, les propriétaires sont plus frileux.

Si vous avez une caution ou un garant, il faut le mettre en avant tout de suite, car cela peut vraiment vous permettre de vous distinguer des autres candidats. Du coup, lors de vos visites, en plus de votre dossier, il faut présenter les pièces justificatives de votre caution.

Comment faire si vous n’avez pas de garant ou de caution ? Les conseils de Directe Location

Pour ceux qui n’ont pas de caution solidaire, il existe d’autres mécanismes. Les propriétaires ne les connaissent pas toujours, il faut donc les leur présenter et expliquer. Pour les étudiants, il existe la Clé, la caution locative étudiante dont on peut retrouver toutes les modalités sur le site Lokaviz.fr.

Pour les jeunes actifs et les salariés précaires de moins de 30 ans, il existe le VISALE, le visa pour le logement et l’emploi. Cela permet entre autre au propriétaire de bénéficier d’un garantie en cas loyers impayés, et ce gratuitement. Pour tout savoir, n’hésitez pas à consulter le site Visale.fr. Il existe également d’autres garanties telles que le Locapass ou bien le FSL qui permettent au locataire de palier l’absence de garants ou d’aider à avancer la caution.

Qu’il s’agisse de la Clé ou du Visale, le mécanisme est le même. En cas de loyer impayé, l’organisme indemnise le propriétaire. L’intérêt de ces dispositifs, c’est que l’on peut faire les démarches en amont : faire valider son dossier et donc se présenter le jour des visites avec un engagement de garantie, ce qui rassure les propriétaires.
Par ailleurs, on peut aussi aller voir sa banque qui propose aussi des garanties.

Ces dispositifs sont très biens et peuvent être très pratiques dans certains cas, car ils permettent de trouver un logement, mais attention, ce n’est pas du mécénat ! En cas de loyer impayé, vous devez rembourser l’organisme, sinon vous serez poursuivi.

En résumé

Il y a donc trois conseils à suivre :

  • Le premier conseil consiste, dès la réception d’une alerte-mail, de contacter le propriétaire dès qu’une nouvelle annonce est publiée.
  • Le deuxième conseil consiste à soigner la prise de contact ! Que vous appeliez ou que vous écriviez un message, il faut vous présenter sommairement et surtout aborder la question de la solvabilité.
  • Enfin le dernier conseil consiste à se présenter lors des visites, avec un dossier complet que vous pourrez laisser au propriétaire.

Directe Location ne peut pas vous garantir qu’avec tous ces conseils, vous décrocherez l’appartement de vos rêves rapidement et du premier coup. En effet, dans les grandes villes et à la rentrée, il y a beaucoup de concurrence. Rechercher, trouver et décrocher l’appartement que vous voulez peut-être difficile, mais grâce aux conseils de Directe Location Bordeaux, Talence et Bastide, vous aurez au moins l’assurance que votre candidature sera envoyée à tout les propriétaires particuliers  qui correspondent à votre recherche et prise en compte par ceux-ci.

Pour retrouver d’autres conseils sur la location, n’hésitez pas à suivre le blog de Directe Location.